Skip to content

Fatigue chronique et qualité de vie liée à l'Endométriose

La Fatigue chronique, un symptôme lié à l’Endométriose

Bien souvent, les femmes atteintes d’endométriose souffrent de fatigue chronique.

On pourrait expliquer cela simplement : pour gérer une douleur forte, régulière ou constante, invalidante, la femme puise dans ses « réserves ». Les réveils nocturnes dus aux douleurs ou aux envies fréquentes d’uriner ne facilitent pas la récupération. Surtout si l’on travaille… et dans la mesure où l’endométriose provoque des symptômes chroniques, il n’y a pas de temps de récupération pour l’organisme, fatigué par la valse des hormones (traitements, ménopause artificielles), les effets secondaires de certains médicaments, la convalescence des chirurgies.

Tant que la douleur est là, forte et non gérée, la fatigue s’installe inévitablement.

À la fatigue chronique induite par la maladie, s’ajoutent l’incompréhension de l’entourage qui peut conduire à l’isolement et à un retrait de la vie sociale, souvent vécue comme une stigmatisation, mais aussi le poids des douleurs répétitives physiques et émotionnelles

Extrait de Endométriose et Dépression (V. Antoine et U.Combes)
dans « Les idées reçues sur l’endométriose » (EndoFrance paru en 2018)

L’Endométriose impacte la qualité de vie des femmes

Ainsi la qualité de vie des femmes atteintes d’endométriose est fortement impactée.

La majorité des femmes atteintes d’endométriose diront que cette maladie est compliquée à gérer : douleurs fortes, troubles digestifs, urinaires, douleurs durant les rapports et fatigue chronique invalident le quotidien.  Elles apprennent à vivre en fonction de leur cycle et de leurs douleurs où les incapacités d’agir sont les principaux points de repères et deviennent des critères de décision

Extrait de « le quotidien avec une maladie chronique telle que l’endométriose est difficile »
dans « Les idées reçues sur l’endométriose » (EndoFrance – paru en 2018)

Les spécialistes de l’endométriose en sont de plus en plus conscients. Deux des membres de notre comité scientifique et leurs équipes ont ainsi mené des études sur l’impact de la qualité de vie des femmes atteintes d’endométriose (EndoCAP et EHP30).

Pour aller plus loin, lire « Endométriose et qualité de vie » dans « Les idées reçues sur l’endométriose » (EndoFrance – 2e édition parue en février 2020)

Les autres symptômes

Règles douloureuses et saignements

Infertilité

Troubles digestifs

Troubles urinaires

Douleurs pelviennes et lombaires

Dyspareunie

Dans tous les cas et face à la persistance des symptômes, un avis médical est indiqué. Surtout si ces symptômes sont associés à de la fièvre, ou à de fortes douleurs.

Mis à jour le Mar 30, 2020 @ 8h33

Besoin d'aide ou de plus d'informations ?

Vous souhaitez recevoir les dates des évènements dans votre région ?

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
X