Règles douloureuses et Endométriose

///Règles douloureuses et Endométriose
Règles douloureuses et Endométriose2018-07-02T08:06:45+00:00

Les règles douloureuses sont le principal symptôme de l’endométriose.

Toutefois, toutes les femmes peuvent avoir mal au ventre sans être porteuse d’endométriose.

« Le phénomène d’inflammation menstruelle peut être lié à un déséquilibre hormonal (fréquent lors de l’installation des premiers cycles) ou à une pathologie plus sévère comme l’endométriose. »

Extrait de « L’endométriose, c’est juste des douleurs de règles » (J.P. Estrade) dans « Les idées reçues sur l’endométriose » (EndoFrance 2018)

Ainsi, les médecins ont coutume de dire que des règles douloureuses pourraient être un symptôme de l’endométriose si :

  • Elle est cyclique et revient avec les règles

  • Elle résiste à un simple antalgique type paracétamol

  • Elle empêche de mener à bien ses activités quotidiennes (empêche de se lever, de travailler, d’aller en cours).

Les règles douloureuses associées à d’autres symptômes

Cette douleur associée à d’autres symptômes (troubles digestifs et/ou urinaires, douleurs pendant les rapports sexuels…) peut être évocatrice d’endometriose.

Dans tous les cas, quand la douleur devient invalidante, il faut en parler à un médecin (votre gynécologue ou médecin traitant dans un premier temps).  Au besoin, contactez la représentante EndoFrance de votre région.

Des saignements abondants avec l’endométriose

Il n’est pas rare quand on souffre d’endométriose d’avoir des règles abondantes, avec des caillots et qui durent plus de 7 jours notamment quand il existe une Adénomyose isolée ou associée à l’Endométriose.
Les saignements en dehors de la période de règles, les métrorragies, peuvent être également un symptôme d’adénomyose (endométriose interne à l’uterus).
Toutefois, ils peuvent être le signe de plusieurs autres maladies qu’un gynécologue pourra identifier après quelques examens (polypes, fibromes, ….).

Les rectorragies, saignements issus du rectum, peuvent évoquer une endométriose digestive surtout si cela survient pendant les régles. Comme pour les métrorragies, il peut tout autant s’agir d’autre chose (hémorroïdes internes par exemple).

Le spotting en dehors des règles

Quant au spotting, il s’agit de traces de sang, souvent moins abondantes que les règles ou les métrorragies (dans de rares cas, les spottings peuvent être abondants avec caillots), qui arrivent en dehors des règles. Souvent, cela est le signe d’une modification de la muqueuse utérine. ils sont assez fréquents en cas de contraception en continu. Plusieurs causes à cela :

  • Un changement de pilule, il faut laisser le corps “s’adapter” à cette nouvelle pilule, notamment lors des 2 premiers mois.

  • Une contraception dont le dosage n’est plus adapté

  • Une atrophie  de la muqueuse utérine  (ce qui arrive souvent au bout de plusieurs mois quand la pilule est prise en continu) et qui nécessite un ajustement (à définir avec le médecin).

Dans tous les cas et face à la persistance des symptômes, un avis médical est indiqué. Surtout si ces symptômes sont associés à de la fièvre, ou à de fortes douleurs.

Mis à jour le 2 Juil 2018 à 8h06

Besoin de soutien ou de plus d’informations ? Venez nous rencontrer lors des événements en région.

VOIR LE CALENDRIER
X