Skip to content

L’endométriose pariétale

On parle d’endométriose pariétale en cas d’atteinte de la paroi abdominale

En règle générale, ce type d’endométriose se déclare dans les 2 ans à 2 ans et demi après une intervention chirurgicale : une césarienne, le plus souvent, ou plus rarement une coelioscopie.

Les symptômes de l’endométriose pariétale

Les symptômes sont cataméniaux (ils apparaissent pendant les règles) et peuvent correspondre à des douleurs au niveau des cicatrices (dans certains cas on peut sentir à la palpation des petits nodules) et à des saignements au niveau de l’ombilic (cicatrice de coelioscopie). Mais dans certains cas, les cellules d’endométriose peuvent migrer au-delà des cicatrices et générer des douleurs abdominales.

Le diagnostic et le traitement de l’endométriose pariétale

L’échographie est l’examen de première intention pour confirmer le diagnostic et évaluer la taille du nodule.

Le traitement peut être médical (hormonal) et cherche à diminuer les douleurs. Si cela ne suffit pas, la chirurgie peut être proposée pour enlever les lésions d’endométriose. Cette chirurgie peut nécessiter  parfois la pose d’une plaque de type prothèse, si la résection de ce nodule est trop importante et risque d’entrainer des  hernies secondaires.

L’endométriose pariétale est associée à l’endométriose pelvienne dans 5 à 15 % des cas

A l'étude : l'utilisation des ultrasons focalisés de haute intensité sur les endométrioses pariétales

Les Hospices civils de Lyon mène actuellement une étude pilote sur l’ablation percutanée par radiofréquence des nodules d’endométriose pariétale.

Cette étude vise à évaluer l’efficacité de la radiofréquence percutanée comme alternative à la résection chirurgicale par laparotomie pour le traitement des lésions d’endométriose pariétale.
Le traitement en pratique
Réalisé sous anesthésie locale ou régionale, le traitement vise à introduire des aiguilles de radiofréquence, sous contrôle échographique, au niveau du ou des nodules d’endométriose.
L’obejectif est de détruire le nodule par diffusion ciblée de chaleur.
Une consultation de surveillance est réalisée 1 à 6 mois après le traitement. A ce jour, toutes les  patientes porteuses d’une endométriose pariétale ne peuvent être traitées par radiofréquence. Néanmoins, les premiers résultats sont prometteurs.

Plus d’informations auprès des Hospices civils de Lyon. 

Mis à jour le Juin 1, 2021 @ 17h26

Besoin d'aide ou de plus d'informations ?

Vous souhaitez recevoir les dates des évènements dans votre région ?

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
X
Aller au contenu principal