L’endométriose pariétale

//L’endométriose pariétale
L’endométriose pariétale2018-11-02T11:08:58+00:00

On parle d’endométriose pariétale en cas d’atteinte de la paroi abdominale.

En règle générale, ce type d’endométriose se déclare dans les 2 ans à 2 ans et demi après une intervention chirurgicale : une césarienne, le plus souvent, ou plus rarement une coelioscopie.

Les symptômes de l’endométriose pariétale

Les symptômes sont cataméniaux (ils apparaissent pendant les règles) et peuvent correspondre à des douleurs au niveau des cicatrices (dans certains cas on peut sentir à la palpation des petits nodules) et à des saignements au niveau de l’ombilic (cicatrice de coelioscopie).

Le diagnostic et le traitement de l’endométriose pariétale

L’échographie est l’examen de première intention pour confirmer le diagnostic et évaluer la taille du nodule.

Le traitement peut être médical (hormonal) et cherche à diminuer les douleurs. Si cela ne suffit pas, la chirurgie peut être proposée pour enlever les lésions d’endométriose. Cette chirurgie peut nécessiter  parfois la pose d’une plaque de type prothèse, si la résection de ce nodule est trop importante et risque d’entrainer des  hernies secondaires.

L’endométriose pariétale est associée à l’endométriose pelvienne dans 5 à 15 % des cas

Mis à jour le 2 Nov 2018 à 11h08

Besoin de soutien ou de plus d’informations ? Venez nous rencontrer lors des événements en région.

VOIR LE CALENDRIER
X