Une violence sourde : l’endométriose

Une violence sourde : l’endométriose

La troisième édition de la Nuit des Relais, organisée par La Fondation des femmes, aura lieu le mardi 4 décembre au Grand Palais à Paris, de 19h à 23h.

Autour d’une course de relais, cette soirée solidaire récolte des fonds pour sensibiliser sur les violences faites aux femmes et soutenir les associations qui accompagnent les victimes.

EndoFrance y sera représentée à travers l’équipe « Une violence sourde : l’endométriose », dont le Capitaine n’est autre que Julie Gayet, co-présidente d’ Info Endométriose qui résume son engagement ainsi :

« Il faut sept ans en moyenne pour que l’endométriose soit diagnostiquée…Sept années d’errance médicale… Sept années pendant lesquelles les femmes souffrent en silence, s’entendant dire “vous n’avez rien, tout est normal”.

“La douleur est un symptôme qu’il ne faut pas banaliser” disait Laetitia Milot, Marraine d’EndoFrance, association française de lutte contre l’endométriose.
Parce qu’il est temps de mettre en lumière cette violence sourde, nous avons soutenu le projet de Anne et monté une équipe de 10 coureurs.
En tant que Capitaine d’équipe, je souhaite montrer que la mobilisation autour de l’endométriose continue.
Merci à la Fondation des femmes pour cette belle organisation de la Nuit des Relais. »

L’une des représentantes régionales EndoFrance en Ile-de-France courra aussi dans l’équipe.
Venez soutenir l’équipe “une violence sourde : l’endométriose” en vous inscrivant ici (gratuitement)

(attention seulement 15 place de supporters par équipe).

 

La fondation des femmes aides les associations et organisations qui se mobilisent contre les violences de toutes sortes faites aux femmes. Faites un don

 https://www.helloasso.com/utilisateurs/gayet-juliecfb52e40-cf96-4109-bb27-c7e4a7/collectes/une-violence-sourde-l-endometriose

 

X