Il est bien souvent impossible pour les endométrioses de recourir au THS sans risquer une récidive. Si celui-ci est entrepris il doit, en plus de la surveillance particulière liée à ce traitement, nécessiter un suivi spécifique à l’endométriose.