Quels sont les différents traitements médicaux en endométriose ?

/Quels sont les différents traitements médicaux en endométriose ?

Quels sont les différents traitements médicaux en endométriose ?

2018-09-17T14:42:33+00:0018 02 2018|

Les traitements médicaux de l’endométriose ont pour but de conserver le bénéfice de la chirurgie si la patiente ne souhaite pas mener une grossesse ou de gérer une récidive pour éviter des opérations multiples. Il existe un nombre considérable de molécules au sein d’une même famille de médicaments et une molécule peut fonctionner alors qu’une autre donnera un résultat mitigé. C’est pourquoi il est bien souvent utile d’essayer plusieurs traitements au sein d’une même famille pour voir celui qui est le plus bénéfique pour l’endométriose avec le minimum d’effets secondaires pour la patiente. Les principaux traitements sont les suivants :

  • une pilule oestro-progestative, ou progestative, prise en continu.
  • le stérilet Mirena qui diffuse des progestatifs. Son action étant localisée, les effets secondaires sont moins importants. Par ailleurs le foie n’intervient pas dans l’assimilation rendant son utilisation possible en cas d’antécédent hépatique. Les stérilets classiques (sans diffuseur de progestatifs / en cuivre) sont à prohiber en cas d’endométriose.
  • les agonistes de la Gn-Rh : ils sont généralement proposés quand le recours à un autre traitement médical n’est pas possible (antécédents personnels ou familiaux) ou inopérant, ou en vue d’une intervention chirurgicale pour calmer l’inflammation. Leur utilisation ne doit pas être prolongée au-delà de six mois. Un traitement contraceptif doit être proposé en plus durant les premiers mois et une add-back therapy à compter du troisième mois pour limiter les effets secondaires qui peuvent être lourds et contraignants. Il ne doit pas être proposé plus d’une seule et unique cure de six mois mais cela reste à discuter avec le médecin qui vous prescrit le traitement.
X