Lorsque l’on arrête les progestatifs, des saignements de privation ont lieu quelques jours après l’arrêt du traitement. A l’arrêt de ces saignements, un cycle se met en route. Les premiers cycles après ce type de traitement peuvent être un peu perturbés, mais dans la plupart des cas les femmes retrouvent très vite un cycle similaire à celui qu’elles connaissaient avant la prise de ces traitements.