Skip to content

EndoFrance relit une fiche technique sur l’endométriose pour l’OMS

28 avril 2021

A la demande d’Info-Endométriose qui collabore avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour faire de l’endométriose une cause mondiale, EndoFrance a relu et apporté ses corrections à une fiche technique sur l’endométriose.

Les points clés de cette fiche :

-L’endométriose est une maladie dans laquelle des tissus similaires à la muqueuse utérine se développent en dehors de l’utérus, provoquant des douleurs et/ou l’infertilité (1).
-L’endométriose touche environ 10% (190 millions) des femmes et des jeunes filles en âge de procréer dans le monde (2).
-Il s’agit d’une maladie chronique associée à des douleurs sévères et invalidantes pendant les règles, les rapports sexuels, les selles et/ou la miction, des douleurs pelviennes chroniques, des ballonnements abdominaux, des nausées, de la fatigue et parfois de la dépression, de l’anxiété et une infertilité.
-En raison de la diversité et de l’étendue des symptômes de l’endométriose, les professionnels de la santé ne peuvent pas facilement la diagnostiquer et de nombreuses personnes qui en souffrent n’en ont qu’une connaissance limitée. Cela peut entraîner un long délai entre l’apparition des symptômes et le diagnostic (3).
-À l’heure actuelle, il n’existe aucun remède connu pour l’endométriose, et le traitement vise généralement à contrôler les symptômes (4).
-L’accès à un diagnostic précoce et à un traitement efficace de l’endométriose est important, mais il est limité dans de nombreux contextes, notamment dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
-Il est nécessaire d’intensifier la recherche et la sensibilisation dans le monde entier pour assurer une prévention efficace, un diagnostic précoce et une meilleure prise en charge de la maladie (2,5).

Les points suivants sont détaillés dans la fiche :

  • La définition de l’endométriose
  • Les pistes à l’étude pour définir la cause de l’endométriose
  • Les enjeux sociaux et économiques de la lutte contre l’endométriose
  • Le diagnostic, les traitements

La réponse de l’OMS :

” L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l’importance de l’endométriose et son impact sur la santé sexuelle et reproductive, la qualité de vie et le bien-être général des personnes. L’OMS vise à stimuler et à soutenir l’adoption de politiques et d’interventions efficaces pour lutter contre l’endométriose dans le monde, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. L’OMS travaille en partenariat avec de multiples parties prenantes, notamment des établissements universitaires, des acteurs non étatiques et d’autres organisations qui participent activement à des recherches visant à identifier des modèles efficaces de prévention, de diagnostic, de traitement et de soins de l’endométriose. L’OMS reconnaît l’importance de plaider en faveur d’une sensibilisation accrue, de politiques et de services pour l’endométriose, et collabore à cet égard avec la société civile et les groupes de soutien aux personnes atteintes d’endométriose. L’OMS collabore également avec les parties prenantes concernées pour faciliter et soutenir la collecte et l’analyse des données de prévalence de l’endométriose spécifiques aux pays et aux régions en vue de la prise de décision. “

Une version française sera bientôt publiée.

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Vous souhaitez recevoir les dates des évènements dans votre région ?

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
X
Aller au contenu principal