Troubles urinaires et Endométriose

Troubles urinaires et Endométriose2018-06-29T15:27:02+00:00

Comment se caractérisent les troubles urinaires liés à l’Endométriose ?

On parle d’endométriose vésicale quand l’endométriose se développe au niveau de la vessie.

Il s’agit généralement de nodules (lésions fibreuses) ayant tendance à infiltrer la vessie. Elles entraînent :

  • Des douleurs pelviennes et urinaires
  • Des dysuries (difficultés pour vider la vessie)
  • Une pollakiurie (envie fréquente d’uriner)
  • La présence parfois de sang dans les urines

Les femmes parlent souvent de symptômes rappelant l’infection urinaire mais avec un examen cytobactériologique des urines (ECBU) négatif.

Les douleurs urinaires : l’endométriose urétérale

On parle aussi souvent d’endométriose urétérale : l’endométriose englobe, étrangle ou infiltre les uretères (canaux qui conduisent l’urine des reins, où elle est fabriquée, vers la vessie), généralement sous forme de nodules. Le risque principal est que la lumière des uretères soit retrécie par l’endométriose, que les urines s’accumulent en amont de l’obstacle, entrainant une hyper pression dans le rein et son atrophie à bas bruit.

Le traitement est aussi chirurgical. Quand la chirurgie est décidée, elle doit être menée par des experts travaillant avec des équipes pluridisciplinaires (urologue, chirurgien gynécologue) connaissant la maladie.

Cette forme d’endométriose impacte fortement la qualité de vie des femmes atteintes.

Mis à jour le 29 Juin 2018 à 15h27

Besoin de soutien ou de plus d’informations ? Venez nous rencontrer lors des événements en région.

VOIR LE CALENDRIER
X