Troubles digestifs et Endométriose

Troubles digestifs et Endométriose2018-06-29T15:29:18+00:00

Les différents troubles digestifs liés à l’endométriose

On parle d’endométriose digestive quand l’endométriose se développe sur les intestins, le colon, le rectum.

Les troubles digestifs associés à l’endométriose sont notamment :

  • Une alternance de diarrhée / constipation au moment des règles

  • Des douleurs lors de la défécation
  • Plus rarement des rectorragies (présence de sang dans les selles)
  • Des phénomènes d’occlusion (ballonnements abdominaux, arrêt des selles et des gazs)

Ces symptômes sont relativement typiques pour une endométriose digestive, néanmoins dans de nombreux cas ils sont seulement le résultat de l’inflammation qui accompagne une endométriose superficielle localisée à proximité du rectum. Enfin, de nombreuses patientes présentant une endométriose (jusqu’à 50-60% selon certains auteurs) ont des symptômes digestifs dus à l’existence concomitante d’une maladie digestive fonctionnelle (comme le côlon irritable) ou inflammatoire (maladie de Crohn, Rectocolite hémorragique), dont les symptômes sont similaires à ceux de l’endométriose. Le diagnostic est donc complexe.

Les conséquences de l’endométriose digestive

Les lésions d’endométriose peuvent finir par infiltrer les tissus et traverser les parois intestinales. Elles peuvent ainsi causer des occlusions intestinales. Le traitement est complexe et souvent chirurgical pour aider au rétablissement fonctionnel des organes.

Quand la chirurgie est décidée, elle doit être menée par des experts travaillant avec des équipes pluridisciplinaires (gastro-entérologue, chirurgien digestif, chirurgien gynécologue) connaissant la maladie.

Cette forme d’endométriose impacte fortement la qualité de vie des femmes atteintes.

Mis à jour le 29 Juin 2018 à 15h29

Besoin de soutien ou de plus d’informations ? Venez nous rencontrer lors des événements en région.

VOIR LE CALENDRIER
X