L’hystérographie pour le diagnostic de l’endométriose

///L’hystérographie pour le diagnostic de l’endométriose
L’hystérographie pour le diagnostic de l’endométriose 2018-05-28T10:38:37+00:00

Ce document est la propriété d’EndoFrance, association française de lutte contre l’endométriose – tous droits réservés

 

Comment se déroule une hystérographie (ou hystérosalpingographie)  pour l’Endométriose ?

Émilie, manipulatrice en radiologie, vous livre le descriptif de l’hytérographie lors de la recherche d’une Endométriose

 

C’est une radiographie de l’utérus et des trompes. Cet examen est réalisé grâce à un produit de contraste à base d’iode qui sera injecté par le col de l’utérus. Il permet de vérifier la perméabilité des trompes et d’éliminer des malformations utérines. On réalise cet examen lors des 10 premiers jours du cycle. Il n’y a aucune préparation particulière sauf parfois une prescription d’antibiotiques à prendre juste avant et après l’examen mais ce n’est pas systématique.

 

Je vous conseille vivement de ne pas être à jeun avant l’examen pour éviter les petits malaises dus à l’angoisse liée à l’examen d’ailleurs pour celles qui sont très angoissées vous pouvez prendre un petit calmant qui vous permettra d’être plus détendues.

Emportez avec vous une serviette hygiénique et du spasfon si vous avez des douleurs pelviennes après l’examen.

La douleur ressentie lors de cet examen est très variable d’une femme à l’autre mais elle dépend beaucoup de l’état de stress dans lequel vous serez : plus vous serez détendues et mieux ça se passera. En général les douleurs ne sont pas plus violentes que des douleurs de règles (des douleurs de règles d’une femme qui n’a pas d’endométriose bien sûr) et seront calmées par 2 spasfons pris après l’examen.

 

Cet examen se réalise dans un service de radiologie (hôpital clinique cabinet…).

  1. Vous serez nue en dessous de la ceinture.
  2. L’examen se déroule en présence du médecin radiologue et du manipulateur en radiologie.
  3. Vous serez allongées sur la table d’examen en position gynécologique.
  4. Le médecin commence par un examen gynéco classique avec spéculum il nettoie le col puis met en place le matériel nécessaire a l’injection du produit.
  5. Quand tout est prêt il commence à injecter le produit puis retire le spéculum on réalise les clichés sur le dos puis légèrement tournée sur les côtés et de profil.
  6. Ensuite le médecin retire tout le matériel et fait un autre cliché dit  » d’évacuation du produit « .
  7. L’examen est pour ainsi dire terminé, vous pourrez vous rhabiller. Parfois on fait un dernier cliche 5 ou 10 min après la fin de l’examen.

 

Le produit va s’évacuer dans les heures qui suivent d’où la nécessite de la serviette parfois il y aura quelques saignements très légers.

Lorsque les trompes sont bouchées et que le médecin insiste pour faire passer le produit (il arrive que l’on parvienne à déboucher une trompe lors de cet examen) cela peut déclencher des douleurs.

Dans la majeure partie des cas cet examen se passe sans aucun problème donc essayez d’être le plus zen possible. Alors bon courage a toutes celles qui vont passer cet examen et ne vous inquiétez pas tout se passera bien.

Émilie

 

X