La récidive implique-t-elle systématiquement une chirurgie ?

/La récidive implique-t-elle systématiquement une chirurgie ?

La récidive implique-t-elle systématiquement une chirurgie ?

2018-02-18T16:38:19+00:00 18 02 2018|

On ne gère pas une récidive comme le diagnostic d’endométriose. Et les opérations répétées sont à prohiber autant que possible car elles entraînent un problème de santé non négligeable : les adhérences post-opératoires, source de douleurs. La prise en charge dépend donc essentiellement du désir de grossesse ou non, de la dangerosité de la localisation des lésions (nodule infiltrant la paroi recto-vaginal, envahissement rénal ou vésical, …) et des douleurs. Par exemple, un endométriome de petite taille sera ignoré ou ponctionné si la patiente est en protocole de Fécondation in vitro (FIV) mais ne sera pas forcément opéré. Un traitement hormonal, pris à temps, peut également suffire à maîtriser le développement de l’endométriose.

X