La HAS inscrit l’endométriose à son plan de travail 2016 – 2017

C’est lors des 39e journées du Collège National des Gynécologues et obstétriciens de France (CNGOF), qu’EndoFrance a reçu l’information de la part de ses contacts à la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS – Ministère de la Santé).

En effet, à la demande de la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), la HAS a inscrit à son programme 2016, l’actualisation des recommandations pour la pratique clinique du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens de France (CNGOF), relatives à l’endométriose. Plus particulièrement, la problématique ciblée est : le diagnostic et la prise en charge pluri-professionelle de l’endométriose et notamment de ses formes sévères.

Ceci est une décision importante puisque les dernières recommandations dataient de 2006 ; recommandations pour lesquelles EndoFrance avait été sollicitée en tant que relecteur . Depuis, la prise en charge de l’endométriose a évolué, intégrant notamment l’intérêt du travail en équipe pluridisciplinaire.

A noter que selon nos contacts de la DGOS, ces recommandations de bonne pratique « viendront étayer les constats issus des expérimentations en cours en PACA et Normandie [projet de centres experts dédiés à l’endométriose porté par EndoFrance] pour la réflexion à conduire sur l’organisation des prises en charge de l’endométriose. »

EndoFrance se félicite de cette annonce qui vient récompenser les années de démarches menées, les rendez-vous  auprès du Ministère de la Santé, du droits des femmes, et auprès des parlementaires.

EndoFrance aux côtés des Experts de la HAS et du CNGOF

Si en 2006 EndoFrance n’était que « Relecteur » des recommandations,  l’association est désormais partie prenante ausein du groupe de travail  et participe activement auprès des médecins à la mise à jour de ces recommandations et est nommée « Rédacteur » sur le thème de l’information délivrée aux patientes.

Nous sommes très fières : c’est la reconnaissance de la part des plus grands experts de l’endométriose du travail que nous menons depuis plus de 15 ans.

EndoFrance a déjà participé à 2 réunions de travail préparatoire avec l’équipe du CNGOF. La première réunion officielle du groupe de travail 2016/2017, sous la double égide HAS / CNGOF aura lieu le 2 décembre. EndoFrance y participe bien évidemment.

Voir les Recommandations pour les pratiques cliniques concernant la prise en charge de l’endométriose du CNGOF relues par EndoFrance en 2006 >>

Voir le programme de travail HAS – l’endométriose figure page 10 >>